Peut-on devenir un artisan serrurier-métallier ?

Peut-on devenir un artisan serrurier-métallier ?

Publié par le 25 Oct 2019 dans Emploi

Peut-on devenir un artisan serrurier-métallier ?

Pour la plupart des projets de travaux de rénovation ou de construction d’objets métalliques, il est toujours conseillé de faire appel à un serrurier-métallier. Un simple artisan peut convenir, car il dispose des qualifications nécessaires pour réaliser des travaux sur mesure et à la demande. Si vous envisagez de trouver votre professionnel ou si vous êtes en quête de devenir serrurier-métallier, voici les qualités et compétences exigées d’un vrai pro.

À quoi consiste exactement le métier d’artisan serrurier-métallier ?

Avant de vous livrer les qualités, il faut d’abord connaître la finalité de ce métier. Un serrurier-métallier est indispensable dans la réalisation de tous les ouvrages métalliques dans la maison. Que ce soit le portail, la grille ou encore la véranda, tout ce qui est en métal, c’est sa spécialité. Mis à part les travaux d’ouvrage métallique, le serrurier-métallier peut également dépanner en cas de serrure bloquée ou à réparer.

Qu’est-ce qui fait de votre artisan serrurier-métallier le meilleur ?

Étant sur un marché où la qualité de travail est de mise, le choix d’un bon artisan serrurier-métallier repose sur quelques critères. Ainsi, pour trouver le vôtre sereinement, voici 5 qualités et compétences d’un authentique artisan serrurier-métallier.

Être reconnu dans le milieu

Le métier d’artisan serrurier-métallier ne ressemble certes pas aux exigences d’une industrie, mais l’on ne le devient pas d’un coup de baguette magique. Des formalités sont à respecter pour tout artisan qui se respecte. Son entreprise doit impérativement être formelle pour pouvoir exercer dans les règles de l’art et légalement. Ainsi, l’artisan doit être inscrit dans le répertoire des métiers et son entreprise enregistrée au RCS (Registre de Commerce et des Sociétés).

Être souscrit à une assurance responsabilité civile

Il se pourrait qu’involontairement votre artisan cause des dommages matériels, voire corporels, durant l’exercice de son travail. C’est les risques du métier à anticiper en fait. Ainsi, l’artisan se doit d’assumer les accidents qu’il pourrait provoquer. L’assurance responsabilité civile lui permettra d’indemniser les victimes, soit vous soit votre maison dans son cas.

Être apte à fournir un devis

Avant d’entamer les travaux, l’artisan serrurier-métallier doit vous établir un devis, professionnel qu’il est. Ainsi, il se doit de connaître les valeurs de ses prestations ainsi que des équipements à remplacer. Cela revient à dire que l’artisan serrurier-métallier connaît les prix des matériels et équipements sur le marché. Dans certains cas, l’artisan peut disposer d’un site qui facilite la demande de devis. Comme pour le cas des professionnels de serrurier Hlocks par exemple, il vous suffit de passer par leur site pour avoir un premier devis par téléphone.

Être apte à réaliser des travaux de qualité et dans les temps

Si le professionnel a obtenu le statut d’artisan serrurier-métallier, c’est parce qu’il est approuvé dans son secteur d’activité. Par conséquent, la qualité de ses prestations doit être irréprochable. Pour reconnaître la qualité de travail de votre artisan, demandez à avoir des références.

Il a déjà sûrement de l’expérience, ce n’est pas un novice. Son obligation est également de respecter les délais convenus. La conscience professionnelle exige que son travail doive être réalisé à temps. Si votre serrurier envisage une petite marge de retard dû à des imprévus, ce n’est pas grave. Mais s’il ne justifie pas son retard, ce n’est pas du tout un professionnel.

Apte à garantir son travail

Dans le métier du bâtiment, il existe une garantie mieux connue sous le nom de garantie décennale. Ce concept consiste à couvrir les éventuels dommages survenus au cours des 10 années qui suivent la réception des travaux de l’artisan. Ainsi, votre serrurier-métallier doit être souscrit à ce type d’assurance pour garantir son travail sur le long terme. Si au cours de ces années, il arrive que la mauvaise qualité des prestations du professionnel soit constatée, vous serez indemnisé quant aux coûts de rénovation envisageables.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *