Intel envisage de transférer la fabrication de ses Core i3 à l’entreprise TSMC

Intel envisage de transférer la fabrication de ses Core i3 à l’entreprise TSMC

Publié par le 11 Fév 2021 dans Actualité

Intel envisage de transférer la fabrication de ses Core i3 à l’entreprise TSMC

Intel a augmenté son volume de production en trois ans, mais l’hypothèse d’un éventuel transfert de la fabrication a été régulièrement évoquée ces derniers mois. En réalité, des changements sont prévus chez Intel, notamment sur la gestion de ses productions. La société envisage de jeter son dévolu sur TSMC afin de l’aider à fabriquer ses processeurs.

Le contrat de fabrication selon le rapport de TrendForce

Selon une analyse de TrendForce, il est avancé qu’Intel a signé un contrat avec le grand TSMC ou Taiwan Semiconductor Manufacturing Company. Il s’agit du transfert de la production de ses processeurs à l’entreprise TSMC. Mais d’après TrendForce, cet accord de fabrication va bien au-delà d’une licence TSMC pour la production dans les usines d’Intel.

TrendForce affirme qu’Intel va plutôt se procurer des wafers directement auprès de TSMC, à partir du second semestre 2021. Il s’agit de 20 à 25 % de toute la production pour certains de ses produits non CPU. Mais l’accord de production va plus loin, car TSMC recevra des commandes de processeurs Core i3 d’Intel, pour une production en 5 nm de l’entreprise.

Cela est un procédé qu’Intel va mettre des années à atteindre pour ses sites de production. Selon toujours le rapport de TrendForce, les commandes vont augmenter avec ce contrat. TSMC s’occupera de produire plusieurs lots de processeurs Intel de milieu et haut de gamme.

L’externalisation de la production d’Intel : est-ce confirmé ?

Autant le dire tout de suite, une telle information mérite d’être confirmée, car elle annonce de gros changements. En effet, il est expliqué que le rendez-vous serait fixé à partir du deuxième semestre 2021, voire début 2022. Il faut noter que ce choix n’est pas farfelu, puisque Intel rencontre des difficultés à gérer des gravures plus fines que 14 nm.

Du coup, ce rapprochement avec TSMC permettrait de se repositionner face à AMD. En effet, le 3 nm de TSMC est comparable au 5 nm d’Intel. Le contrat serait conséquent et Intel deviendrait le deuxième client important de TSMC juste après Apple. Cependant, pour le moment, Intel n’a pas encore commenté ces informations.

Le nouveau PDG d’Intel a pourtant déclaré récemment que la plupart des produits 2023 seront conçus en interne, mais la proportion de l’externalisation va augmenter. Le dossier n’est donc pas très clair. Mais en attendant une confirmation, Intel semble adopter une stratégie sur les deux fronts. La fabrication de nouveaux produits serait confiée à TSMC en parallèle à une production en interne plus modeste.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *